logoetslogan
revue de presse
Téléphone

+33 (0)1 56 76 90 40

Stérilisation d’acide hyaluronique : traitement thermique et conservation de la matière

vignette acide

Steriflow a proposé à l’entreprise Contipro, une solution optimale pour la stérilisation de l’acide hyaluronique, produit de l’industrie pharmaceutique. Après plusieurs essais en laboratoire, nous avons pu proposer une solution adaptée aux exigences de stérilisation de ce produit.


L’entreprise Contipro, en République Tchèque, nous a contactés suite à une première rencontre lors du salon Achema en Allemagne en 2009. Contipro utilisait jusqu’à maintenant un autoclave à vapeur saturée d’un concurrent pour la stérilisation d’acide hyaluronique dans des petites fioles (de 2 à 6 ml) pour l’industrie pharmaceutique. Mais cet autoclave ne leur apportait pas satisfaction et Contipro souhaitait savoir si un autre process (le ruissellement d’eau) pouvait leur apporter de meilleurs résultats pour la stérilisation de leurs produits.

Pourquoi la stérilisation de l’acide hyaluronique est-elle particulièrement complexe ?

L’acide hyaluronique est utilisé dans les industries pharmaceutiques et cosmétiques industrielles. C’est un produit très visqueux qui a la particularité de perdre sa viscosité lorsqu’il est exposé à de fortes températures (+ de 100° C). Pourtant, il doit nécessairement être stérilisé avant son utilisation (la valeur stérilisatrice recherchée est supérieure à 15mn) tout en optimisant la conservation de sa matière.

Des essais de stérilisation du produit dans notre laboratoire jusqu’à la solution pour notre client.

La solution de l’autoclave avec ballon de préchauffage
 L’utilisation d’un autoclave avec un ballon de préchauffage de l’eau de ballast permet de raccourcir la phase de CUT* (Come Up Time). Le process de stérilisation pouvait, avec nos autoclaves, commencer avec une eau chauffée à 140° C.Mais cette solution était couteuse et au court du projet, nous avons été mis en concurrence avec une entreprise dont l’autoclave proposait une durée de CUT hypothétiquement plus courte qu’en Steriflow standard.

 *CUT : phase d’élévation de la température qui aboutit sur une phase palier de température constante. 



Le début des essais dans notre laboratoire pour proposer la meilleure solution de stérilisation
Nous avons fait le choix, à ce niveau de projet, de proposer au client des essais sur la stérilisation du produit dans notre laboratoire à Roanne. Deux tests ont été pratiqués avec nos autoclaves ruissellement d’eau : l’un avec puis l’autre sans phase de préchauffage de l’eau de ballast.À notre grande surprise, il faut l’avouer, les résultats étaient quasiment identiques avec ou sans préchauffage, et dans tous les cas, meilleurs qu’en autoclave air/vapeur utilisé jusqu’à présent par Contipro. Nous avions donc une plus forte viscosité de l’acide hyaluronique après stérilisation et la seule explication possible, était le fait que le produit refroidissait plus vite en Steriflow à ruissellement d’eau qu’en autoclave air/vapeur. La phase la plus critique pour la conservation de la masse moléculaire pendant la stérilisation du produit n’était donc pas la phase de chauffage mais la phase de refroidissement.

Une performance thermique adaptée à la stérilisation de l’acide hyaluronique

Ce cas nous a permis de prouver que les process Steriflow à ruissellement d’eau utilisés dans nos autoclaves permettent une phase de refroidissement plus courte que les autoclaves air/vapeur et particulièrement bien adaptée à cette application.

Visionnez la vidéo de notre procédé autoclave statique à ruissellements d’eau
https://www.youtube.com/watch?v=bWD87VVtzKU


Partagez cet article sur les réseaux sociaux